Avoir un bon réseau est devenu un enjeu primordial pour les français. Cependant, certaines zones de la France disposent encore d’un réseau de mauvaise qualité. Bien que 98 % du pays soit désormais couvert par un réseau de bonne qualité, les endroits qui y sont encore dépourvus subissent donc un décalage numérique. Ces habitants des endroits concernés par ce manque de réseau, appelés zones blanches, doivent donc rechercher des moyens d’améliorer eux-mêmes leur couverture réseau. Une des principales solutions choisies est d’avoir recours à un amplificateur.

Les amplificateurs en quelques mots

Qu’est-ce qu’un amplificateur ?

 Logo du sigle réseau célullaire Certains sites abordent le sujet des amplificateurs, mais concrètement que sont ces appareils ? Les amplificateurs permettent d’améliorer le réseau mobile au sein de sa maison. Appelés également répéteurs, ces dispositifs disposent d’une installation facile dans une habitation pour un faible coût. Accessibles à partir de 5€ pour les plus sommaires, le prix à débourser pour bénéficier d’un meilleur amplificateur peut rapidement grimper dans la tranche des centaines d’euros.

Comment fonctionne un amplificateur ?

  L’amplificateur de réseau, ou répéteur, est généralement relié à une antenne extérieure placée sur le toit de l’habitation. L’antenne en question a pour but de récupérer le signal de l’antenne relais à proximité.  L’amplificateur a pour mission de récupérer le réseau mobile fourni par l’antenne extérieure et ensuite, comme son nom l’indique, d’amplifier sa puissance et sa portée. Une fois sa mission accomplie, l’amplificateur transmet le réseau à une autre antenne cette fois-ci interne à l’habitation à laquelle il est relié. C’est ce dernier intermédiaire qui diffusera au sein de la maison le réseau mobile amplifié.

Quels sont les types de signaux qui peuvent être amplifiés via un amplificateur ?

  Un amplificateur peut améliorer différents signaux. Les signaux GSM, SMS, 3G, 4G sont susceptibles d’être amplifiés. Le GSM correspond au réseau 2G à un débit d’environ 9,6 kbit/s pour envoyer des données numériques de faibles volumes comme les SMS ou MMS. Le réseau SMS (Short Message System) correspond à la transmission des mini messages via un portable. Pour ce qui concerne le réseau 3G, il est caractérisé par une connexion à internet haut débit avec une vitesse maximale de 144 kbit/s. Il permet donc de télécharger des vidéos, surfer sur internet ou bien d’être actif sur les réseaux sociaux. Le réseau 4G se distingue de la 3G par sa rapidité dans le traitement d’informations et de connexions. En effet, pour ce réseau le débit se situe davantage autour des 112,5 Mbit/s. Lorsque ces signaux possèdent une moindre qualité dû principalement à un éloignement trop important d’une antenne relais, un amplificateur s’avère nécessaire afin de profiter d’un réseau satisfaisant. Néanmoins, les réseaux WIFI propres à chaque habitation peuvent également être concernés par les récepteurs. Effectivement, le réseau Wifi est fourni directement par la box située à l’intérieur même de l’habitation mais la box a parfois du mal à fournir un bon débit. Les maisons disposant d’une grande superficie ou étant dotées de murs épais rencontrent fréquemment le problème. Dans ces cas, les ondes diffusées par la box n’arrivent pas à couvrir l’ensemble des pièces éloignées de l’habitation. Nul besoin si vous souhaitez amplifier votre réseau particulier WIFI de le relier à une antenne extérieure et intérieure, il vous suffira de le connecter à votre box et de le brancher sur un secteur d’alimentation. Selon l’amplificateur choisi vous pourrez couvrir une superficie de 100 mètres carrés jusqu’à 300 mètres carrés, ce qui est généralement suffisant pour une habitation.

L’amplificateur qui vous correspond

Avez-vous besoin d’un amplificateur ?

   Les consommateurs friands des récepteurs sont bien évidemment ceux habitants dans les zones à la densité de population basse qui disposent d’une faible couverture réseau. Bien sûr, ceux situés dans des périphéries ou dans des endroits aux reliefs compliqués seront davantage intéressés par l’achat d’un récepteur que les citadins. Cependant, tout le monde peut être adepte des amplificateurs. Par exemple, les propriétaires de camping-cars ou de bateaux sont susceptibles d’acquérir des amplificateurs pour les signaux GSM. De plus, les particuliers ne sont pas les seuls acheteurs d’amplificateurs. Les professionnels et grandes entreprises occupant des vieux locaux aux murs épais ou des bâtiments à la superficie importante sont bien évidemment touchés par ce produit.

Comment choisir le bon amplificateur ? 

  Bon nombre de sites répertorient les amplificateurs en fonction de plusieurs critères. L’opérateur, le type de signal à amplifier ainsi que la fréquence du signal sont généralement pris en compte. Vous pourrez donc ainsi choisir le bon amplificateur en fonction de vos besoins et de votre situation géographique par rapport à l’antenne relais. A noter qu’il existe également différents types d’amplificateurs en fonction du nombre de fréquences qu’ils sont capables d’amplifier. Les amplificateurs prennent alors le nom d’amplificateur mono-bande, bi-bande ou tri-bande. Par exemple, les tri-bandes permettent d’amplifier trois signaux simultanément. A contrario, un amplificateur du nom de mono-bande ne permet d’amplifier qu’un seul réseau à la fois. Forcément, le prix des amplificateurs varie en fonction de leurs spécificités. Les tri-bandes sont, en toute logique, à un prix plus élevé.

Quelles informations sont à connaitre avant d’investir ?

  Tout d’abord, il faut être sûr qu’un réseau même de faible qualité est transmis par une antenne relais. Effectivement, impossible d’amplifier un réseau inexistant. Un amplificateur n’a que pour fonction d’amplifier et ne peut donc pas créer un réseau. La plupart des amplificateurs seront utiles dans les endroits affichants entre 3 à 5 bandes de réseau au niveau de l’antenne extérieure à l’habitation. Attention également, une autorisation administrative ou l’accord de votre opérateur est requis afin d’installer un récepteur relié à une antenne extérieure. En effet, un récepteur mal installé peut brouiller les fréquences et peut donc perturber le réseau sur plusieurs mètres carrés. De plus, les amplificateurs utilisent des bandes de fréquences exclusivement exploitables par les opérateurs. Une loi encadrant la mise en place des récepteurs a instauré des sanctions pour toute installation frauduleuse. Une peine maximale de 6 mois d’emprisonnement et de 30 000€ d’amende peut vous être assignée en cas de non-respect de la loi en vigueur.