Sa commercialisation en 2015 avait été un succès immédiat. Popularisé par quelques célébrités et son esprit « Retour vers le futur », le hoverboard est vite devenu l’objet high-tech par excellence.

Le hoverboard, qu’est-ce que c’est ?

Appelé également gyroskate, il s’agit de deux roues, équipées de plateformes pour les pieds, reliées entre elles par une charnière. Le fonctionnement repose sur le transfert du poids : appuyer vers l’avant pour avancer, vers l’arrière pour reculer, sur une plateforme ou l’autre pour tourner. Muni d’une batterie rechargeable, il offre une autonomie de 10 à 30 km, soit environ 2h30 d’utilisation, et se recharge en 2 heures. Il est possible d’acquérir un skate électrique de qualité à partir de 200 euros sur le site français Hover store.
Les nombreuses gammes sont adaptées à tous les types d’utilisateurs. Un usage en ville, pour aller au travail, n’aura pas les mêmes exigences que lors de balades dans la campagne ou en freestyle dans un skate park. Les modèles tout-terrain sont équipés de châssis surélevés et de roues plus grandes, plus larges et increvables. Certains disposent de deux modes d’utilisation : « débutant » pour aller vite, tout droit, sur un sol régulier, et « freestyle » pour une conduite plus souple (et complexe !).

Attention aux normes et à la règlementation !

Certaines marketplaces ou sites chinois proposent des skates électriques dont les prix défient toute concurrence, méfiance ! En effet, il a été rapporté de nombreux cas de batteries non conformes aux normes européennes, qui surchauffent et explosent. Afin de vous prémunir de tout incident et de tout risque de blessures, privilégiez un site de confiance, dont le centre de réparation et le service client sont joignables en France.
En outre, avec certains modèles, vous pourrez atteindre des vitesses allant jusqu’à 25 km/h. Il est important de rappeler qu’en l’absence de règlementation propre, leur circulation tombe sous la règlementation des piétons : la circulation des gyroskates est interdite sur la route, et limitée à 6 km/h sur les trottoirs, dans les forêts et les zones réservées.

Aller plus loin : options et accessoires

Parfois, les circonstances vous obligent à porter votre appareil : il peut peser jusqu’à 15 kg, une housse de transport est appréciable et souvent incluse dans la livraison. Si vous utilisez votre skate électrique pour vous rendre au travail, il peut être judicieux de prévoir un deuxième chargeur. Pour protéger le châssis des inévitables chocs et rayures, vous aurez peut-être envie d’opter pour une coque de protection en silicone ou en plastique, qui vous permettra en outre de changer de look à moindre frais. Vous pouvez également acquérir une télécommande pour verrouiller votre appareil et être alerté si quelqu’un monte dessus.
En principe, le gyroskate est facile à prendre en main en moins d’une heure, mais prévoir des protections corporelles est plus prudent, surtout pour les enfants. Enfin, pour les geeks, certains modèles sont connectés à une application mobile, afin de connaître le niveau de chargement de la batterie ou l’itinéraire parcouru, entre autres.